Comment accueillir l’automne en douceur ?

Comment accueillir l'automne en douceur ?

Comment accueillir l’automne dans la douceur ?

L’automne est là, il pointe le bout de son nez.

Il sonne le glas pour annoncer qu’il est temps de se défaire de ses vieilles certitudes, de ses vieilles peaux, de ses armures, de ses oripeaux….

Il est temps de laisser tomber tout ce qui nous pèse.

L’automne, nous invite au dépouillement de ce qui est de trop…

C’est une saison qui nous invite à nous détacher de nos contrôles.

C’est comme une épuration de l’ancien, une mise à nu, une mise au défi…

Certains comprennent le sens de cet appel, d’autres rentreront en lutte contre cet état de métamorphose.

L’automne se présente à nous comme des portes qui se ferment en attendant que d’autres s’ouvrent.

Mais pour bien comprendre ce phénomène, je vous propose de nous inspirer de notre belle nature que j’affectionne particulièrement et que je nomme parfois ; mon enseignante au cœur du vivant.

automne les couleurs de la joie

Je choisis de rester vivante même dans ces moments de grand dépouillement.

Cela nous permet de toucher ces parts d’ombres qui ne peuvent plus se cacher.

En effet, elles deviennent visibles avec l’intensité de la lumière qui se reflète tel un miroir qui fait surgir les ombres.

Il est temps de prendre soin de nous, de s’occuper de ces parties de nous qu’on a laissé tapie dans l’obscurité de l’oubli.

Le temps des retrouvailles a sonné. Il est temps de dépoussiérer l’antichambre et les bas- fonds.

Le temps du passé est révolu. Il a eu sa juste place.

Se détacher du passé peut nous faire peur, sachant qu’on laisse ce que l’on connaît si bien : un certain confort qui n’est pas si confortable que ça !

La peur de ne plus exister en abandonnant tant de choses.

La vie nous invite à ce retour à soi, comme un retour à la maison, à notre âme pour ceux qui sont en connexion avec leur conscience divine.

Une invitation a laissé les blessures sur le côté, à se délester du superflu, de ses vieilles croyances limitantes.

automne les couleurs de la joie

Regardez la nature, servez-vous-en comme modèle !

Elle se laisse dévêtir. Les arbres laissent tomber leurs feuilles délicatement avec douceur. Les arbres ne retiennent pas leurs feuilles, en hurlant :

«Au secours, mes feuilles tombent, rendez-moi mes feuilles.»

La nature est dans une confiance absolue, elle respecte le rythme de la vie, du vivant..

Elle ne garde rien, ne triche pas. Elle est sincère, authentique.

Elle se laisse déshabiller en toute délicatesse. Elle se tient dans cette nudité face à nous en toute simplicité. Quel courage et quelle grâce !

Quel bel exemple à accueillir le renouveau en se dépouillant de ce passé.

Il est temps de rentrer au plus profond de soi, et d’écouter ce chant si doux et joyeux en même temps.

C’est celui de votre âme.

Pour entendre son murmure, vous devez pénétrer dans votre grotte. Il est indispensable de fermer la porte qui donne sur l’extérieur pour pouvoir ouvrir celle qui donne sur l’intérieur de soi.

A partir de là, la rencontre peut avoir lieu. Il s’agit de votre propre rencontre, la partie intime de soi, de votre être. Elle t’attendait depuis si longtemps.

Il suffit d’écouter avec son cœur et de rester dans cette profondeur du silence, pour que la magie opère.

Surtout ne t’inquiète pas, tu ne prendras pas froid, puisque le feu sacré est au fond de toi et qu’il te réchaufferas , ce feu t’apportera tout ce dont tu as besoin, il te soignera, te guidera pour ton plus grand bien. Il est là comme un gardien qui veille sur toi lorsqu’il ne te reste plus rien que l’essentiel.

Tu peux te sentir fébrile, c’est tout à fait normal lorsque nous sommes vide du connu !

Laisser tomber ses anciennes béquilles peut nous déstabiliser pour un temps.

Ce vieux vêtement nous collait tellement à la peau, que ça peut faire mal à le laisser tomber n’est-ce pas ?

âme les couleurs de la joie

Oui, l’automne nous demande cette ouverture pour pouvoir nous offrir cette rencontre si intime avec ce qu’il y a de plus authentique en soi.

Qui sommes-nous vraiment ?

Nous jouons tellement de rôles, d’identités et pièces de théâtres que nous ne savons plus qui nous sommes vraiment ?

Quel est notre propre chant, notre propre vibration, notre parfum ?

Saisissons cette opportunité que nous offre l’automne pour un temps

d’introspection.

Pour célébrer cette danse des retrouvailles dans cette intimité.

Je vous souhaite de belles découvertes ….

Joyeusement

Danse les couleurs de la joie

Taklit – les Couleurs de la Joie

Je vous invite à regarder ma vidéo qui vous parle de cette rentrée.

Pour découvrir mes activités du moment.

Pour les conférences-Ateliers- Méditations et consultations

Vous pouvez consulter ma page Agenda

Pour être informé de mes activités.

Je vous invite à vous inscrire à ma newsletter.

 

Vous pouvez me rejoindre sur les réseaux sociaux